Les petits pas-´´Cri gitan´´-6.03.2023

Podcast
Les Petits Pas
  • Inspiration Gipsy Kings
    60:37
audio
1 Std. 01:45 Min.
La chanson française romantique -03.06.2024
audio
1 Std. 35 Sek.
Les petits pas-Les danses des Caraibes-06.05.2024
audio
1 Std. 44 Sek.
Les petits pas-Le cerveau et la musique-01.04.2024
audio
1 Std. 02:31 Min.
Les origines de la danse-04.03.2024
audio
1 Std. 16 Sek.
Les petits pas-Danser la Valse-05.02.2024
audio
1 Std. 02:22 Min.
Les petits pas-La musique de la Louisiane-01.01.2024
audio
1 Std. 01:45 Min.
Les petits pas-La chanson d´amour-04.12.2023
audio
1 Std. 37 Sek.
Les-petits-pas-le cante andalou-6.11.2023
audio
1 Std. 15 Sek.
Intégration linguistique
audio
1 Std. 16 Sek.
les petits pas-Musique en boucle dans la tête-04.09.2023

Gitans et culture gitane en Espagne.
L’Inde, l’Espagne, les Gitans, le flamenco – qu’est-ce que tous ces éléments ont en commun ? Certains pourraient penser que ce n’est pas grand-chose, mais ils ont tous un dénominateur commun. L’explication est simple – les gitans espagnols sont des immigrants indiens qui ont voyagé dans toute l’Asie et l’Europe et se sont installés en Andalousie, apportant des éléments de la culture indienne à l’espagnol, y compris l’art de la musique et de la danse.

 

Les gitans, même dans un pays aussi lointain, chérissent encore leurs traditions.

La communauté tsigane en Espagne compte actuellement environ 600 à 800 000 personnes, soit environ 1,5 % de la population totale du pays. Le plus grand groupe d’entre eux vit encore en Andalousie, et il est d’environ 270 000. Il y a environ 80 000 Roms en Catalogne, 50 000 à Valence et 60 000 à Madrid. La plupart d’entre eux représentent la dénomination catholique romaine. Ils sont officiellement appelés „Gitanos“. Ils utilisent également leur propre langue, qui est un mélange spécifique d’espagnol andalou et de mots gitans. Leur situation en Espagne n’a commencé à s’améliorer qu’à partir de 1983, lorsqu’une politique de rattrapage scolaire pour les pauvres a été mise en place.

 

Schreibe einen Kommentar